Recettes des colorants alimentaires naturels

Mes colorants alimentaires naturels et biologiques. Présentation dans des petits pots en verre.
Mes colorants alimentaires naturels et biologiques.


Créer soit-même ses colorants alimentaires…
C’est sain, naturel et super facile !


Hello, 

Aujourd’hui je vais vous partager mes petites recettes pour réaliser vous-même des colorants alimentaires naturels à partir de fruits, de fleurs et de légumes de saison.

Je ne vous apprends rien en vous disant que durant les ateliers de peinture, on s’en met partout ! Il arrive même aux plus jeunes de faire des expériences gustatives 🙂 C’est pourquoi dans toutes mes recettes, j’utilise des produits biologiques car il est très important pour moi que les enfants ne soient pas en contact avec des substances nocives pour leur santé.

A la maison, je suis une apprentie jardinière et je cultive directement dans mon potager les légumes que j’utilise pour réaliser mes colorants. Quand les récoltes sont mauvaises (ce qui arrive car je n’ai pas forcement la main verte) je me fourni directement en Biocoop.

Maintenant place aux recettes !


Colorant alimentaire rouge - betteraves - DIY


****
Le colorant alimentaire rose à la betterave

La betterave est un des rares végétaux qui contient des pigments naturels appelés bétalaïnes qui lui confèrent sa belle couleur d’un rose intense. Pour avoir des betteraves fraiches il faut attendre les beaux jours car sa période de récolte s’étale de fin mai à septembre en fonction des variétés. Si vous souhaitez avoir du colorant à disposition toute l’année, congelez une partie de votre production dans un récipient hermétique et le tour est joué !

Ma petite recette

Vous aurez besoin de 2 betteraves de taille moyenne ou de 4 petites.

  • Brossez grossièrement les betteraves afin d’enlever le plus gros de la terre.
  • Supprimez le feuillage et les radicelles de la betterave.
  • Faites bouillir avec la peau jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres.
  • Retirez les betteraves de la casserole et épluchez-les.
  • Mixez les betteraves avec quelques cuillères à soupe d’eau.
  • Filtrez la purée à l’aide d’un tamis et conservez le jus.
  • C’est prêt !

Astuce zéro déchet

Associez vos restes de betteraves à de la pomme de terre pour en faire une bonne purée. Ajoutez une noisette de beurre et une pincée de sel et dégustez ! Un vrai régal pour toute la famille. Compostez les épluchures restantes.

Colorant alimentaire naturel vert aux épinards
Colorant alimentaire naturel vert aux épinards

****
Le colorant alimentaire vert à base d’épinards

Pour réaliser du colorant alimentaire de couleur verte, la nature nous offre tout un tas de possibilités (menthe, spiruline, algue ara, thé matcha…). Personnellement j’utilise des épinards car c’est économique, facile à cuisiner et en raison du grand nombre de variétés on en trouve facilement en toute saison. L’épinard est une valeur sûre.

Ma petite recette

Vous aurez besoin de 150 grammes d’épinards frais.

  • Nettoyez bien les feuilles d’épinards et rincez les à l’eau 
  • Coupez les feuilles en petits morceaux.
  • Faites bouillir les épinards dans 4 tasses d’eau et laissez mijoter pendant une heure.
  • Mixez et laissez bouillir encore 20 minutes.
  • Filtrez la purée d’épinard à l’aide d’un tamis et préservez le jus.
  • Utilisez le jus d’épinard en état ou ajoutez une cuillère à café de poudre de thé Matcha pour l’épaissir.

Astuce zéro déchet

Utilisez le reste de purée d’épinards dans un gratin, sur une quiche ou en état avec un peu de crème fraîche, c’est délicieux 😉

Colorants alimentaires naturels bleu et violet à base de chou rouge.
Colorants alimentaires naturels bleu et violet à base de chou rouge.

****
Le colorant alimentaire bleu et violet à base de chou rouge

Le choux rouge est incroyable ! En plus des nombreuses vertus bénéfiques pour notre santé, le choux rouge a la particularité de pouvoir créer deux colorants de couleurs différentes. A la cuisson, il créé un magnifique colorant violet intense. Avec un ajout de bicarbonate de soude, il se transforme en un bleu profond.

Ma petite recette

Vous aurez besoin d’1/2 chou rouge 

  • Coupez le chou en petits morceaux, placez les dans une grande marmite et couvrir d’eau.
  • Laissez mijoter pendant 30 minutes ou plus si nécessaire. Vous devez déjà obtenir une belle coloration violet foncé.
  • Égouttez et gardez le jus violet.
  • Laissez le jus bouillir pendant quelques minutes pour réduire la quantité et le faire concentrer le plus possible.
  • Pour obtenir un colorant bleu, ajoutez 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude et mélangez. Magie, magie !

Le chou produit une grande quantité de jus violet. Afin d’éviter tout gaspillage, je vous recommande de le séparer dans deux récipients différents. Dans le premier, vous conservez le colorant violet. Dans le second, vous créez du colorant bleu. Attention, la couleur bleue ne se conserve que 24h au réfrigérateur.

Astuce zéro déchet

Pour ne faire aucun déchet vous pouvez associer le reste du chou avec d’autres légumes pour faire une soupe ou bien l’associer à de la pomme de terre pour réaliser une purée.

Du curry pour un colorant alimentaire jaune flamboyant.
Du curry pour un colorant alimentaire jaune flamboyant.

****
Le colorant alimentaire jaune

Là encore, la nature nous offre une multitude de possibilités pour réaliser du colorant jaune. Du curcuma ou du curry pour un jaune vif, du safran pour un jaune doré ou de l’oignon pour un jaune orangé, c’est à vous de choisir !

Pour ma part, j’utilise du curry ou je réalise des décoctions de fleurs de pissenlit. Pourquoi ? Car il y en a plein dans mon jardin ! Comme ma fille adore souffler les graines de cette jolie fleur dès qu’elle le peut, c’est l’invasion 🙂

Ma petite recette

Pour réaliser une décoction vous aurez besoin de 10g de fleurs 

  • Couper les tiges pour ne garder que le coeur de la fleur.
  • Faites bouillir pendant 20 minutes dans une casserole en écrasant les fleurs à l’aide d’une spatule.
  • Filtrez avec une écumoire.
  • C’est prêt !

Pour réaliser un colorant à base de curry

  • Faites bouillir une cuillère à café de curry avec une demi-tasse d’eau pendant quelques minutes.
  • Laissez refroidir
  • Transvasez ce jus dans un récipient très doucement en ne gardant que le jus et non pas le résidu qui sera resté au fond de la casserole. Vous pouvez aussi le filtrer à l’aide d’un tissus fin.
  • C’est prêt !

Astuce zéro déchet

Fleurs, épices ou bien encore pelures, tout va au compost !



J’espère que ces petites recettes vous donneront envie de passer en cuisine pour créer vous même tous vos colorants alimentaires ! Alors je sais, vous allez me dire que c’est un peu long à préparer tout ça… C’est vrai, il faut l’anticiper (un peu) et le prévoir comme une activité de cuisine ludique à pratiquer en famille !  😉

Si l’idée de peindre avec des peinture 100% naturelles vous séduit, n’hésitez pas à inscrire vos enfants à un ateliers de peinture en duo avec bébé. C’est une expérience unique et ludique où les fous rire sont assurés !

Vous êtes la meilleure publicité que je puisse avoir alors je compte sur vous pour parler de l’Atelier de Letty à votre entourage. Vous pouvez également nous suivre via notre page Facebook, Instagram et Twitter.

Merci à vous pour votre soutien et à très bientôt pour un nouvel article sur le futur partenariat de la rentrée mis en place avec le Petit Atelier de Saint-Jouan. Plein de nouveautés artistiques pour cette rentrée 2019/2020.

Kenavo !

L’Atelier de Letty : Toute la story !


Au revoir Paris !
bonjour la Bretagne !

Bonjour à tous !  Dans ce nouvel article, je vais vous raconter une histoire… L’histoire de la naissance d’un atelier d’artiste. L’histoire de l’Atelier de Letty.

****
Once upon a time…

Tout débute il y a 4 ans, quand nous décidons de quitter la région parisienne pour venir nous installer en Bretagne. Après des mois de recherches, nous visitons notre maison pour la première fois. Technique d’agent immobilier oblige, le tour du propriétaire se termine par un bel espace attenant à la maison. Il est grand et baigné de lumière naturelle avec une hauteur sous plafond si grande que la surface semble démultipliée.

Malgré le désordre qui règne dans la pièce, nos coeurs s’emballent. Chacun de nous y voit une attribution toute personnelle. Mon compagnon y voit une belle et grande salle de musique, “Cacahouette” ma fille ainée, imagine une salle de jeu géante tandis que moi, je me projette assez bien dans un atelier d’artiste.

Mais au début, il n’y avait rien de tout ça ! Je ne sais comment vous décrire le désordre qui régnait dans cet espace… Niches de chien géantes, cuve de fioul en état de décomposition avancée, établis et étagères qui tiennent par miracle, des cartons plein de photos de famille, des meubles anciens immenses remplis d’objets en tout genre et de la poussière, beaucoup de poussière… 

Il y en avait partout si bien que nous avons mis un certain temps, avant de trouver le temps et le courage d’aménager cet espace. Longtemps délaissé, il nous a successivement servi de grenier, d’arrière cuisine, de piste de rollers et de débarras en tout genre… Oui,  je le confesse, nous avons largement contribuer à augmenter le désordre chaque jour un peu plus 🙂

****
Une passion, une idée, un projet

Je suis graphiste illustratrice et depuis quelques années déjà j’avais envie de faire évoluer mon projet professionnel. Crise de la trentaine ? Peut-être… Quoi qu’il en soit, un jour, mon amie Charlotte m’a parlé d’Arno Stern et de la peinture libre. Très intéressée par son approche, j’ai lu deux de ses ouvrages «  Le clos lieu » et « Le jeu de peindre » que je vous recommande car c’est passionnant.

De là, m’est venue l’idée de concevoir mes propres ateliers de peinture libre pour offrir aux enfants un lieu plein de promesses et de liberté dans lequel ils pourraient s’exprimer sans contrainte. Et pour se faire, il me fallait un lieu. Vous me voyez venir ? Et oui, évidemment, notre espace oublié va finalement devenir un bel atelier d’artistes. 

Début 2019, c’est le top départ de la réhabilitation et il y a tant à faire ! Nous avons évacué (beaucoup évacué), réparé, décloisonné, coffré et nettoyé. Nous avons également recyclé tout le bois laissé à l’abandon par les anciens proprios pour fabriquer notre magnifique table palette.

Je tiens à dire ici un grand merci à mon compagnon qui, à la sueur de son front, à rendu ce projet possible. Car je vous l’avoue, ce n’est pas moi qui ai porté des cartons plein de livres et déménagé la cuve de fioul rouillée. Je n’ai pas non plus fait un coffrage de 3 mètres de haut et nettoyé les grosses toiles d’araignées encore habitées.

 

****
Transformation !

Aujourd’hui l’atelier est radicalement transformé et nous ne sommes pas peu fier du résultat. Nous avons tout fait nous même ou presque (merci papa pour ton aide ;-))! Tout a été conçu pour recevoir les artistes dans un cadre sain, bienveillant et respectueux, comme dans un cocon. Les accès extérieurs ont été pensé pour que les enfants soient à l’abri des regards indiscrets et profitent d’une jolie vue sur le jardin.

A l’atelier on peint sur de grandes feuilles de papier fixées au mur, sur des chevalets et aussi directement sur le sol. Il fallait donc un espace pensé pour chacun. J’ai fait de nombreux croquis d’aménagement et de longues recherches de matériaux pour trouver la solution qui me semblait la plus adaptée aux besoins. Au final, j’ai opté pour du liège haute densité, sain et écologique pour recouvrir les murs. Le sol accueille maintenant un beau linoléum épais, confortable et facile d’entretien.

Pour conclure la phase des travaux, une salle de bain a été aménagée. Ainsi, tout le monde peut se refaire une beauté après les expériences les plus éclaboussantes. En tant que maman, je sais combien un atelier de peinture avec les enfants peut-être contraignant et dévastateur pour votre intérieur… Donc pour vous faciliter l’expérience, j’ai pensé à tout ou presque (vos retours d’expériences me sont précieux)! Douche, baignoire bébé, table à langer et linge de toilette sont mis à votre disposition.

****
The place to be 

L’atelier bénéficie d’un emplacement de choix, en plein centre-ville de Saint-Jouan-des-Guérets. Nous sommes situé tout proche de Saint-Malo, à 10 minutes de Dinard et 20 minutes de Cancale. 

Pour nous rejoindre, rien de plus simple ! En voiture, la D137 vous mène au centre ville de Saint-Jouan-des-guérets. Très pratique, il y a des places de stationnement pour arrêt minute juste devant l’atelier. Vous pouvez aussi utiliser le parking Place de la Mairie qui est à moins d’une minute à pied. Avec le réseau de transport Mat, vous pouvez nous rejoindre en utilisant les lignes de bus 5 et 9.

Si comme moi, vous ne savez jamais trop comment vous occuper pendant l’activité de vos chers enfants, cerise sur le gâteau ! L’atelier étant situé en centre-ville, vous profitez facilement des nombreux commerces de proximité (boulangerie, boucherie, pharmacie, presse, esthéticienne,…). Si le coeur vous en dit, offrez-vous une petite heure de shopping au centre commercial du Moulin ou celui de la Madeleine qui sont tout proche. Elle est pas belle la vie ?


****
Happy end

Mes chers lecteurs, cet article touche à sa fin. J’espère sincèrement que vous aurez pris plaisir à découvrir l’histoire de mon atelier :-). 

Si le concept de mes activités de peinture libre vous séduit, n’hésitez pas à inscrire vos enfants pour une séance d’essai. Pour les plus jeunes, j’anime des ateliers de peinture en duo avec bébé, une expérience unique et ludique où les fous rire sont assurés !

Vous êtes la meilleure publicité que je puisse avoir alors je compte sur vous pour parler de l’Atelier de Letty à votre entourage. Vous pouvez également nous suivre via notre page Facebook, Instagram et Twitter.

Merci à vous pour votre soutien et à très bientôt avec un nouvel article dans lequel je partage mes petites recettes pour la fabrication des colorants alimentaires naturels et biologiques !

Kenavo